Archives de l’auteur : Laetitia Perrier Brusle

À propos Laetitia Perrier Brusle

Géographe Maitre de conférences Université de Lorraine En délégation IRD - Bolivie

Colloque Nouveaux flux, nouvelles relations entre les lieux : les espaces périphériques dans la mondialisation

affiche-du-colloqueUn colloque pour discuter des résultats de PERIMARGE

L’équipe de Périmarge organise un colloque final qui sera l’occasion de débattre des méthodes et résultats obtenus avec d’autres chercheurs travaillant sur ces questions.

Le programme du colloque est disponible ici

 

Détails

programme_court_colloque_232425_11_2016-2

Lieux et inscriptions

Le colloque se déroulera à l‘IRD Bondy et à l’Institut de Géographie le 23,24 et 25 novembre 2016.

Un formulaire d’inscription est disponible ici

Ecole chercheur sur la modélisation en géographie

Brésil 2014 580Une école chercheur a réuni entre le 2 et le 8 juin 2014 une partie de l’équipe PERIMARGE. Organisée par le CIRAD et l’université fédérale de Para, elle avait pour thème « L’usage de la modélisation dans l’approche comparative d’études territoriales ». Marc Piraux, Aquiles Simoes et Jean-Philippe Tonneau en étaient les organisateurs. Cette école, qui a accueilli d’autres chercheurs extérieurs à PERIMARGE, a été l’occasion de débattre des enjeux méthodologiques et épistémologiques de la modélisation dans la mise en place de projets de recherche comparatifs. Pour les chercheurs de PERIMARGE cela a été aussi un espace de discussion autour des problèmes particuliers de la modélisation dans le cadre de notre projet de recherche : les questions de la modélisation des processus, de la présentation des flux ou de la création de modèle conceptuel de données ont été évoquées et débattues.

La présence de nombreux membres de PERIMARGE à Belem a permis aussi d’organiser une visite du municipe de Mocajuba, le terrain brésilien de PERIMARGE situé dans le Baixo Tocantins. Nous y avons rencontré différents acteurs locaux et découverts des dynamiques territoriales paradoxales faites d’innovations locales autour de la gestion de la ressource naturelle et de dynamiques insufflées par des acteurs extérieurs. Nous y avons toute la complexité du processus d’intégration autour d’acteurs qui renforcent leur ancrage territorial (reconnaissance foncière dans le cadre d’asentamientos humanos) tout en s’insérant dans des réseaux monétaires de plus en plus serrés (redistribution d’aides sociales et achats de produits de consommation courante).

De retour à Belem cette expérience de terrain a conduit à une riche journée de synthèse où l’exposé des processus en cours sur chacun des terrains a finalement permis de révéler des dynamiques communes.

Liens externes

Présentation de l’école chercheur sur le site de l’UFPA (en portugais) Présentation de l’école chercheur sur le site IRD Bolivie (en espagnol)

Documents

Programme de l’école chercheur en pdf

Travaux d’étudiants sur le Norte La Paz

Travaux d’étudiantes sur le Norte La Paz

Dans le cadre du programme CAPAZ, 4 étudiantes ont rendu des mémoires de master autour de la question des capacités des acteurs et de leur résilience face à un processus rapide d’intégration de la région. Ces travaux intéressent le programme PERIMARGE car ils partent tous de l’hypothèse que la capacité des acteurs est fonction de leur niveau d’information et donc des flux qui les lient à des espaces externes à différentes échelles.

Poste de émetteur de radio Ixiamas - crédits photo Patricia Llanos 2012

Poste de émetteur de radio Ixiamas – crédits photo Patricia Llanos 2012

Les TIC dans el Norte La Paz (Patricia Llanos)

Patricia Llanos, étudiante de la UMSA – IIGEO, a étudié l’impact des TIC dans la reconfiguration de la marginalité à partir de l’étude de la ville d’Ixiamas.

 

 

Thèse de diploma d'Helena Stroher sur la concession forestière ex-PROINSA

Thèse de diploma d’Helena Stroher sur la concession forestière ex-PROINSA

Luttes pour la terre et écologie politique dans le Norte La Paz (Helena Stroher)

Helena Stroher de l’université de Bonn a étudié les luttes de pouvoir autour d’une concession forestière

désaffecté dont l’Etat bolivien entend redistribuer les terres. Elle a montré comment les niveaux

d’information des acteurs, leur capacité politique, leur connexion avec des acteurs extérieurs à la région influençaient au final leur chance d’obtenir ce territoire.

Les projets de cCacaoyer silvestre - crédit photo Laura Krings 2013acao silvestre dans le Norte La Paz (Laura Krings)

Laura Krings, étudiante en géographie de l’université de Bonn, a défendu son mémoire de licence de géographie sur la question des projets de développement de cacao forestier dans le Norte La Paz.

Elle est partie de l’hypothèse que le Norte La Paz vivait un moment de bifurcation de la région où l’option d’un développement agro-industriel insufflé par l’État semble prendre le pas sur un développement écologiquement durable promu par les ONG. Elle a montré que les projets de cacao forestiers (qui s’inscrivent dansa la tendance écologique) sont investis par les acteurs locaux paysans en fonction de leur propre stratégie de survie. Ils témoignent au final de leur capacité à dépasser les échelles locales.

Ces travaux peuvent être consultés en PDF – demander une copie à Laetitia Perrier Bruslé qui a dirigé ces mémoires.

Participation de PERIMARGE au congrès de Trujillo – 3 au 5 octobre 2013

Du 3 au 5 octobre s’est tenu à Trujillo au Pérou le Xème Congrès national de Géographie et le Vème Congrès de géographie des Amériques.

Une partie de l’équipe PERIMARGE (C. Auquier, E. Mesclier, B. Lortic, A. Marshall, M. Piron, M. Piraux, L. Perrier Bruslé, A. Huanmantinco, N. Bernex, A. Cisneros Agama, J. Ramirez) a participé à ce colloque dans le cadre d’une session consacrée aux évolutions des marges dans la mondialisation. Cela a été l’occasion de dresser un portrait à gros grains des trajectoires territoriales dans les terrains d’études de Perimarge (Jicamarca, Iquitos, Baixo Tocantins, Norte La Paz, Olmos).

Par la suite un séminaire interne s’est tenu le 7 et 8 octobre à Lima. Il a permis d’avancer dans la définition de la méthodologie des enquêtes.

L’équipe PERIMARGE remercie pour son soutien la Société de Géographie de Lima.

Présentation des avancées de l'atlas de Cajamarca par Javier Ramirez

Présentation des avancées de l’atlas de Cajamarca par Javier Ramirez

Conférence plénière d'Anaïs Marshall sur le grand projet d'irrigation de Chavimochi -

Conférence plénière d’Anaïs Marshall sur le grand projet d’irrigation de Chavimochi –

Trujillo sortie de terrain

Sortie de terrain – Trujillo

 

Avancées de Périmarge à Songon, Avril 2013

En avril 2013, J.-L. Chaléard, M. Koffi-Didia et E. Mesclier ont mis en œuvre la stratégie de repérage des influences mondialisées sur le terrain de Songon, en périphérie d’Abidjan.
Accompagné des étudiants de l’Université FHB de Cocody réalisant actuellement leurs recherches à Songon, ils ont parcouru l’ensemble des localités. Ils ont ensuite réalisé des entrevues auprès d’acteurs institutionnels : antenne du Ministère de l’Agriculture, services techniques de la mairie de Songon, afin d’obtenir une vision d’ensemble des transformations en cours. Ils ont finalement visité une plantation d’hévéa en cours d’installation pour discuter avec le gérant et avec les villageois qui ont fait un contrat avec l’entreprise amenant à un nouveau mode d’exploitation de leurs terres.

Des terres en cours de transformation en plantations aux portes d’Abidjan, cliché E. Mesclier, avril 2013

Des terres en cours de transformation en plantations aux portes d’Abidjan, cliché E. Mesclier, avril 2013

Influences mondialisées dans le Norte La Paz – Rapport de terrain avril-mai 2013

Les influences mondialisées dans le Norte La Paz

Fin avril et début mai 2013 une mission a été organisée dans le Norte La Paz pour repérer les influences mondialisées dans cette marge en voie d’intégration nationale et mondiale. Bertha Gozalvez, Magaly Flores et Laetitia Perrier Bruslé  ont conduit différents entretiens auprès des acteurs identifiés comme médiateurs de cette mondialisation. Une attention particulière a aussi été portée à la façon dont ces influences mondialisées étaient perçues par les acteurs locaux : personnel politique local, représentants des groupes indigènes et des groupes natifs.

Quelques exemples de ces acteurs mondialisés :

Une colonie de 60 familles de Mennonites originaires du Paraguay mais arrivant de Santa Cruz ayant récemment acquis une hacienda de plus de 5000 has aux alentours d’Ixiamas.

David, l'administrateur de la colonie Mennonite San Marcos installée en 2012 dans les environs d'Ixiamas. Dans le fond des sacs de calcaires viennent d'être livrés pour amender la terre. Clichés Laetitia Perrier Bruslé, mai 2013

David, l’administrateur de la colonie Mennonite San Marcos installée en 2012 dans les environs d’Ixiamas. Dans le fond des sacs de calcaires viennent d’être livrés pour amender la terre. Clichés Laetitia Perrier Bruslé, mai 2013

Famille Mennonite récemment arrivée dans le Norte La Paz. Les bâtiments d'exploitations servent de locaux d'habitations pour l'instant.

Famille Mennonite récemment arrivée dans le Norte La Paz. Les bâtiments d’exploitations servent de locaux d’habitations pour l’instant.

Batiment d'exploitation d'une ferme dans la Colonie Menonites San Marcos. Le conteneur sert de pièce d'habitation collective dans l'attente de la construction de la construction de la maison principale.

Bâtiment d’exploitation d’une ferme dans la Colonie Mennonites San Marcos. Le conteneur sert de pièce d’habitation collective dans l’attente de la construction de la construction de la maison principale.

Des familles Russes dits schismatique (Raskolniki/раскол) ou Vieux croyants (староверы) sont arrivées dans le Norte La Paz il y a une décennie. Qu’ils viennent d’Alaska ou du Brésil, ils achètent dans tous les cas de grandes propriétés (supérieures à 400 has) et se dédient à une agriculture commerciale.

La famille (7 enfants et les deux parents) s'est installée l'année dernière dans le Norte La Paz (2012). Ils ont acquis une propriété de 460 has après avoir vendu la propriété de 3000 has qu'ils possédaient dans l'Etat d'Amazonas (Brésil).

La famille (7 enfants et les deux parents) s’est installée l’année dernière dans le Norte La Paz (2012). Ils ont acquis une propriété de 460 has après avoir vendu la propriété de 3000 has qu’ils possédaient dans l’Etat d’Amazonas (Brésil).

Autres exemples d’influences mondialisées celles des Chinois venus construire l’usine de transformation de la canne à sucre. Installés dans un campement séparé des ouvriers boliviens, les ouvriers chinois travaillent sous la direction de contremaîtres chinois et avec des machines toutes importées de Chine.

A l'entrée du campement Porvenir où sont installés les baraquements des ouvriers chinois et boliviens toutes les indications sont dans les deux langues. L'entreprise chinoise (CAMC Union) a été sélectionnée pour construire l'usine de transformation de la canne à sucre pour un coût de 168 millions de dollars. L'usine vendue clef en main devrait être achevée en 2014.

A l’entrée du campement Porvenir où sont installés les baraquements des ouvriers chinois et boliviens toutes les indications sont dans les deux langues. L’entreprise chinoise (CAMC Union) a été sélectionnée pour construire l’usine de transformation de la canne à sucre pour un coût de 168 millions de dollars. L’usine vendue clef en main devrait être achevée en 2014.

Dans le campement de CAMC en mai 2013, le traducteur s'occupe du linge à l'heure de la pause déjeuner. Les baraquements pour les ouvriers chinois ne sont pas encore tous occupés. L'entreprise espère pouvoir faire venir 300 ouvriers chinois qui travailleront avec les 500 ouvriers boliviens.

Dans le campement de CAMC en mai 2013, le traducteur s’occupe du linge à l’heure de la pause déjeuner. Les baraquements pour les ouvriers chinois ne sont pas encore tous occupés. L’entreprise espère pouvoir faire venir 300 ouvriers chinois qui travailleront avec les 500 ouvriers boliviens.

 

Avancées de Périmarge à Jicamarca et à Olmos, Mars 2013

En mars 2013, J.-L. Chaléard, A. Huamantinco, A. Marshall et É. Mesclier ont mis en œuvre la stratégie de repérage des influences mondialisées sur les terrains de Jicarmaca (périphérie de Lima) et Olmos (nord du Pérou).

Jicarmaca (Pérou)

Ils ont parcouru la zone industrielle installée sur les terres de la Communauté San Antonio de Chaccla, annexe Jicamarca, aux portes de Lima. Cette zone, située dans la vallée, est également en contact hebdomadaire avec la partie haute de la Communauté. Des étudiants de la PUCP et de l’UNMSM poursuivront leurs recherches sur ce terrain.

Implantation d’entreprise sur les terres de Jicamarca, cliché É. Mesclier, mars 2013

Implantation d’entreprise sur les terres de Jicamarca, cliché É. Mesclier, mars 2013

Olmos (Pérou)

Dans le nord du Pérou, l’équipe a réalisé des entrevues auprès des gérants du grand projet d’irrigation Olmos-Tinajones, en cours de construction, de l’association des irrigants et de plusieurs exploitants agricoles. Célia Auquier, en stage de fin d’études ISTOM dans le cadre du programme Périmarge, s’est installée sur place pour une recherche de 6 mois sur les relations entre les influences extérieures et les évolutions des systèmes de production.

Le projet d’irrigation Olmos-Tinajones en cours de construction à Olmos. Cliché E. Mesclier, mars 2013

Le projet d’irrigation Olmos-Tinajones en cours de construction à Olmos. Cliché E. Mesclier, mars 2013

Atelier de lancement 4, 5, 6 mars 2013

Atelier de lancement de PERIMARGE _ le 6 mars 2013. Site IRD Paris Nord à BondyL.

Atelier de lancement de PERIMARGE _ le 6 mars 2013. Site IRD Paris Nord à Bondy

 

L’Atelier de lancement du programme Périmarge a eu lieu dans les locaux de l’UMR Prodig 2 rue Valette à Paris et sur le site de l’IRD France-Nord à Bondy.

Les objectifs étaient d’affiner le programme de recherche proposé en 2012 et d’élaborer des stratégies concrètes de mise en œuvre de la recherche et de sa valorisation. L’atelier a réuni vingt personnes venant d’institutions réparties dans cinq pays (France, Côte d’Ivoire, Bolivie, Brésil et Pérou), dont les 4 partenaires principaux du programme : UMR Prodig, UMR Tetis-CIRAD, IIGEO-UMSA et CIGA-PUCP ; et les autres institutions participantes : UMR Pacte, Universidad Nacional Mayor de San Marcos, Université Félix Houphouët-Boigny, et Universidade Federal do Pará.

 

 

Après un rappel des lignes de force du programme par les coordinateurs, les participants ont présenté des contributions courtes sur les différentes études de cas, sur la base des propositions de modélisation fournies en amont par les responsables de cette tâche.

La modélisation a ensuite été débattue au regard des études de cas.

Les sessions suivantes ont abordé la mise en œuvre des opérations de recherche :

  • données à collecter
  • exploitation des données
  • chronogramme et organisation des travaux de terrain
  • valorisation et diffusion de l’information
  • communication interne et externe

Laurence Goury, du centre de documentation de l’Ird France-Nord, a proposé aux participants de Périmarge une réflexion sur les avantages comparés de Zotero et Mendeley, pour la collecte et le partage des références bibliographiques.

Bibliographie synthétique des membres de Perimarge

Les membres du projet PERIMARGE présentent ci-dessous une bibliographie sélective en lien avec la question.

Liste bibliographique

  • Amilhat Szary, A.-L, 2010,  « Frontières et intégration régionale en Amérique Latine : sur la piste du chaînon manquant », in  Catherine Flaesch-Mougin et Joël Lebullenger, Regards croisés sur les intégrations régionales Europe / Amériques, éditions Bruylant, collection « rencontres européennes », p. 307-341.
  • Amilhat Szary, A.-L, 2007, « Are Borders More Easily Crossed Today? The Paradox of Contemporary Trans-border Mobility in the Andes », Geopolitics, vol 12/1, pp. 1-18
  • Chaléard J.L., Mesclier É., 2010. « Nouveaux acteurs, nouveaux produits et expansion du marché foncier dans le nord du Pérou, » in Annales de géographie, n° 676, novembre-décembre 2010, pp. 678-696
  • Chaléard, JL. Le Bris, E. 2011, « Introduction : périphéries du Sud dans la métropolisation, approches et comparaisons ». in Chaléard, J.-L. dir., Les métropoles des Suds vues de leurs périphéries, Grafigeo 34, p. 7-21
  • Gautreau P & Vélez E. 2011. Strategies of environmental knowledge production facing land use changes: insights from the Silvicultural Zoning Plan conflict in the Brazilian state of Rio Grande do Sul. Revue Européenne de Géographie Cybergéo. Article en ligne.
  • Gautreau P. & Merslinsky G. 2008. Mouvements locaux, Etat et modèles de développement dans le conflit des usines de pâte à papier du fleuve Uruguay. Problèmes d’Amérique Latine (70) 61-80
  • Koffi-Didia M. A, Yapi-Diahou A.,., Koffi E. B., Yassi G. A., Diby M. K.  2011 « Les périphéries abidjanaises : territoires de redistribution et de relégation » in Chaléard, J.-L. dir., Les métropoles des Suds vues de leurs périphéries, Grafigeo 34, p. 107-121
  • Koffi  M.A 2007, Mutations sociales et gestion de l’espace rural en pays Ebrié (sud-est de la Côte d’Ivoire), Thèse de doctorat, Université Paris1-Panthéon-Sorbonne, 415p.
  • Lortic B., Couret D. (collab.), 2011, Manuel de cartographie rapide : de l’échelle de la région à celle du mobilier urbain, Marseille, IRD, 97 p.
  • Magrin G., Van Vliet G., (dir.), 2012. Une compagnie pétrolière chinoise face à l’enjeu environnemental au Tchad, AFD, Focales n°9, 251p.
  • Magrin G., Perrier-Bruslé L., 2011. « Nouvelles géographies des activités extractives  », EchoGéo [En ligne], numéro 17 | 2011, mis en ligne le 27 septembre 2011. URL : http://echogeo.revues.org/12586
  • Magrin G., Ninot O., 2005. « Les zones soudaniennes du Tchad et du Sénégal : deux Suds enclavés entre mondialisation et marginalisation », Espace population sociétés, n° spécial, enclavement : 15-30.
  • Magrin G., 2001. Le sud du Tchad en mutation. Des champs de coton aux sirènes de l’or noir, Paris, Sépia-CIRAD, 2001, 427p. Prix Albert Bernard de l’Académie des Sciences d’Outre-mer 2002.
  • Marshall, A. 2011. Terres gagnées et terres perdues. Conséquences environnementales de l’essor de l’agro-industrie dans un désert de piémont. Bulletin de l’IFEA, 40-2, 2011.
  • Mesclier, J.-L. Chaléard, A. Huamantinco, C. Montoya, J ;-M. Théodat, 2011 « Aux frontières de l’agglomération de Lima : les effets incertains de la métropolisation » in Chaléard, J.-L. dir., Les métropoles des Suds vues de leurs périphéries, Grafigeo 34, p. 65-78
  • Mesclier É., Chaléard J.-L., 2008. « Pequeños productores y vinculación a los mercados internacionales : estudios de caso en el Perú » in Debate Agrario, n° 43, septembre 2008, pp. 89-102
  • Ninot O, Ribardière A., 2011 « Les périphéries dans six métropoles du Sud : premières approches cartographiques » in Chaléard, J.-L. dir., Les métropoles des Suds vues de leurs périphéries, Grafigeo 34, p. 23-36
  • Perrier Bruslé  L.  2008 Intégration en Amazonie bolivienne. Les jeux croisés de l’ouverture et de la fermeture frontalière dans une périphérie sud-américaine In Taglioni, F. ; Théodat, JM., 2008. Coopération et intégration : perspectives panaméricaines. Paris, L’Harmattan, p. 252-275
  • Perrier Bruslé  L.  2007 The Front and the Line: The Paradox of South American Frontiers Applied to the Bolivian Case In Geopolitics, publié par Routledge, Volume 12, numéro 1, janvier-mars 2007, page 57 à 77
  • Piron M., 2010, « Exploration et représentation d’une matrice de flux », in le Monde des cartes, n°203, pp 59-68
  • Piron M, Mathian H., 2007. « Geographical Scales and Multidimensional Statistical Methods ». Chap2. in Models in Spatial Analysis (ed. sc.) L.Sanders, Iste Publishing Company, pp 29-71
  • Piron, M., C. Mullon, F. Dureau, A. Deman. 2007. « Modèle dynamique des mobilités résidentielles intra-urbaines à Bogota : des niveaux de modélisation intermédiaires. ». In Espace Géographique, 36 (4), p. 337-351.
  • Lebart L., Piron M., Morineau A. 2006, Statistique exploratoire multidimensionnelle : visualisation et inférences en fouilles de données. Paris : Dunod, 464 p
  • Tonneau J.P., Piraux M., Coudel E. 2011. Quelles innovations territoriales dans des territoires marginalisés au Nordeste du Brésil. Cahiers agricultures, 20 (3) : 235-240. http://dx.doi.org/10.1684/agr.2011.0487
  • Tonneau J.P., Piraux M., Coudel E., Guilherme de Azevedo S. 2009. Evaluation du développement territorial comme processus d’innovation et d’institutionnalisation : le cas du Territoire du Alto Sertão do Piauí e Pernambuco au Nordeste du Brésil. VertigO, 9 (3). http://vertigo.revues.org/9207?file=1

Excursion dans le Norte La Paz

Confronter nos points de vue sur la marge

Dans le cadre du lancement du projet PERIMARGE et grâce à des financements de l’IRD, une excursion dans le Norte La Paz, qui constitue un des terrains du programme PERIMARGE a été organisée du 2 au 3 novembre 2012. Elle a réuni divers participants du programme PERIMARGE ainsi que des intervenants extérieurs. Elle a été l’occasion de confronter in situ nos différents points de vue sur les espaces en marge… et de vivre pleinement la problématique de la marge, puisqu’une piste atterrissage en terre battue détrempée par la pluie nous a obligé à rentrer en mini-bus à La Paz (20 heures de route).

Programme

Vendredi 2 novembre 2012

Départ en avion de La Paz pour Rurrenabaque, Beni
Départ en canöe sur le Rio Beni.
Visite de la communauté San Miguel de Bala et des installations éco-touristiques.

Samedi 3 novembre 2012

Visite du campement de Porvenir et des installations de l’usine de canne à sucre.
Retour par la route : San Buenaventura – Rurrenabaque – Yucumo – Caranavi – Yolossa – La Paz

Périple

Itinéraire jour 1

Itinéraire jour 2

Photographies

(crédits photographiques Anaïs Marshall et Bertha Gozalvez)

 

Atelier scientifique : Les marges territoriales et relation centre-périphérie dans la Mondialisation

Primera session : Apuntes metodologico

El concepto de margen territorial globalizado: ¿cuál es el progreso desde el enfoque estadístico y de campo?

  • Présentation de la session : enjeux théoriques de la redéfinition du concept de marge. Presentación de la sesión : desafíos teóricos y conceptuales para abordar el concepto de margen Laetitia Perrier Bruslé (IRD-Bolivia-Prodig)

 

  • Le projet PERIMARGE, comprendre la marge par l’étude des flux. El desafío del proyecto PERIMARGE, entender los márgenes mediante el análisis de los flujos. Evelyne Mesclier (IRD – PRODIG)

 

  • Enjeux méthodologiques de la construction d’une base de données géographiques au Pérou. Desafíos metodológicos de la construcción de una base de datos en Perú. Bernard Lortic (IRD-Perú-Prodig)

 

  • Question de méthode : comment utiliser les flux pour étudier les marges ? Una cuestión metodológica: como el estudio de los flujos ayudara a entender los márgenes. Marie Piron (IRD – Prodig)

 

  • L’aridité dans la compréhension de la marginalité au-delà du déterminisme géographique. La aridez en la construcción de la marginalidad geográfica, más allá del determinismo ambiental. Anaïs Marshall (Universidad Paris 13 – Prodig)

 

Segunda session : Recursos, actores, escalas.

¿El ordenamiento territorial de los márgenes territoriales, lugar de todos los conflictos? Los recursos, su utilización y su conservación; los actores, sus escalas y modos de acción, sus percepciones.

  • Entre activités d’agroextrativisme et culture du palmier à huile, changements récents dans les dynamiques d’aménagement du territoire du Baixo Tocantins en Amazonie brésilienne. Entre el agro-extractivismo y el cultivo de palma. Cambios recientes en las dinámicas de ordenamiento territorial del Baixo Tacontins en la Amazonia brasilera. Marc Piraux (Belém – CIRAD)

  • L’organisation sociale des acteurs dans le Norte La Paz. Mapeo de los actores sociales en el Norte La Paz Arq. Bertha Gozalvez (UMSA, IIGEOP)

 

  • L’Etat, son rôle, ses attributions et ses capacités d’action dans les marges territoriales boliviennes. Un exemple dans le Norte La Paz. El Estado, su rol, sus atribuciones y sus capacidades de acción en el Norte La Paz. Dr. Raúl Calderón (UMSA Carrera de Historia)

 

  • Territorialisation et développement urbain, le cas de Iquitos. Consolidación territorial y desarrollo urbano: caso de Iquitos, Loreto, Perú. Nicole Bernex – PUCP

 

Conferencia publica

    • Défis et enjeux du développement de la canne à sucre dans le Nord La Paz.Desafíos y apuestas de la planta azucarera estatal en el Norte La Paz Ramiro Lizondo, gerente de EASBA

 

Tercera Session : Territorios y procesos sociales

Recompositions des territoires, recompositions sociales de l’accès au pouvoir économique et politique. Recomposiciones territoriales y sociales por el acceso al poder económico y político

  • Développement des TIC en Ixiamas. Les paradoxes de l’isolement à l’heure d’internet. Desarrollo de los TIC en Ixiamas. Los paradójicos del aislamiento en la era virtual. Patricia Llanos (UMSA, IIGEO)

  • L’accès à l’information géographique, un levier de reconfiguration des relations centre-périphérie : le projet Geobolivia. El acceso a la información geográfica, herramienta de reconfiguración de las relaciones centro-periferia: el proyecto Geobolivia. Louca Lerch (Université de Genève).

 

  • Production de nouvelles et anciennes marges urbaines. Les barriadas du centre de Lima et de la périphérie d’Arequipa. Producción de nuevos y antiguos márgenes urbanos: las barriadas en el centro de Lima y en la periferia de Arequipa: Manuel Dammert (PUCP)

 

 

  • Croissance socio-économique paradoxale et nouvelles inégalités dans une marge andine en voie de mondialisation (sous l’effet de l’activité minière) La paradoja de dinamización socioeconómica con recreación de las desigualdades en un margen andino que se mundializa por la actividad minera Alicia Huamantinco (Universidad Nacional Mayor de San Marcos). El archivo completo no esta disponible. Pedirlo directamente al autor.

 

  • Adaptation des sociétés pastorales aux dynamiques de désenclavement des marges (Puna peruana). Adaptación y cambios en las sociedades pastorales de los márgenes en proceso de integración. Marion Charbonneau (Universidad de Pau)

 

  • Le tourisme une nouvelle ressource pour les acteurs sociaux. El turismo como una manera de aumentar el empoderamiento de los actores sociales. Yolanda Borrega (UMSA –Carrera de turismo).

  • Estrategia para recuperar la territorialidad indigena. Yuri Sandoval (IIGEO – UMSA).

 

Conclusiones y apertura

  • Los margenes de la cuidad de Lima y de El Alto, algunos apuntes desde un punto de vista sociologico. Robin Cavagnoud (IFEA)
  • Los « labour camp » en Qatar una modalidad extrema de los margenes o un ghetto ? Tristan Bruslé (CNRS)
  • El concepto de Margen para entender los frentes pionieros. Xavier Arnauld de Sartre (CNRS)