Hadjer Lamis (Tchad)

Le département du Loug Chari au Tchad : une marge historique intégrée par l’exploitation pétrolière ?

8 puits Rônier 1

Puits de pétrole CNPC (Rônier 1) – TCHAD – Géraud Magrin, avril 2009 

 

L’espace correspondant à l’actuel département du Loug Chari appartient pour l’essentiel à l’interfluve Chari Logone. Une marge historique, au contact de l’empire sahélien du Baguirmi et des régions méridionales qui fonctionnaient comme réservoirs d’esclaves pour le Baguirmi. A l’époque coloniale, la région est caractérisée par l’enclavement. La culture du coton, qui y est développée dans les années 1950, est arrêtée dans les années 1970 sous l’effet des sécheresses (on est au nord de la zone soudanienne) et des crises politiques tchadiennes (on se situe sur le front Nord / Sud de la géopolitique nationale). Les rôneraies de l’interfluve sont l’objet d’un intense bûcheronnage en faveur de N’Djaména. Une économie d’échanges polarisée par N’Djaména fournit depuis lors l’essentiel des revenus monétaires aux habitants (céréales, bois au sud de la zone d’étude, gomme arabique au nord).

Depuis 2009, un projet pétrolier mené par la China National Petroleum Company est le principal moteur des dynamiques territoriales régionales. Notre   hypothèse est que ses effets sont ambivalents : d’un côté, il a des impacts environnementaux importants liés au stade du projet (exploration et production associées) et à la nature de ses promoteurs (l’Etat tchadien et une entreprise pétrolière dont les pratiques environnementales semblent perfectibles, la CNPC) ; de l’autre, il contribue au désenclavement physique de la région, et à son intégration dans les débats nationaux sur la compensation des impacts et les rentes pétrolières.

47 ter manioc Koud Alwa

Vente de manioc à Koud Alwa – TCHAD – Géraud Magrin, avril 2009 

53 Ba Illi

Marché de Ba Illi – TCHAD – Géraud Magrin, avril 2009

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.